TOP 5 des grandes villes à visiter en van aménagé !

Quand on parle de voyages en van aménagé ou de road-trip pendant des mois, on pense souvent à des endroits exotiques ou totalement désert, des couchers de soleil dans un champ, au bord d’un bois ou sur une route de montagne au milieu des pâturages de moutons. C’est vrai que ça donne envie, pour la plupart d’entre nous c’est dépaysant et c’est souvent la définition de la liberté que l’on se donne. Cependant, il est tout à fait possible de se sentir dépaysé et totalement libre en partant en ville, visiter les rues piétonnes et les monuments historiques sans le stress du quotidien et le souci de savoir si les lits de l’hôtel vont être confortables.

Pour un voyage en totale immersion, vous pouvez opter pour le camping sauvage. Attention cependant à bien prendre en compte les réglementations et les spécificités liées aux potentiels parcs naturels nationaux et régionaux que vous traverserez.

Numéro 5 : Annecy – Haute-Savoie (74)

annecy

Pourquoi visiter Annecy en van aménagé ?

On commence ce classement dans les Alpes françaises avec la charmante ville d’Annecy. La préfecture de la Haute-Savoie attire chaque année de nombreux visiteurs de France et d’Europe, venus admirer sa vieille ville, ses rues pavées et ses maisons colorées. Sa proximité avec les pistes de ski et le lac d’Annecy en font une destination prisée aussi bien été comme hiver. 

Les amoureux de nature et d’activité en plein air se régaleront à Annecy. Le lac offre de très nombreuses activités, allant des plus sportives comme la voie verte, la piste cyclable de 33 km qui en fait le tour, le paddle, le kayak ou encore la voile, au plus détendues, croisières sur le lac, pédalo ou bien une initiation à la pêche le temps d’une journée ou deux.

Les amateurs de chevaliers et de châteaux-forts ne seront pas non plus dépaysés. Entre le centre-ville médiéval d’Annecy où vous pourrez vous balader le long des canaux, et les nombreux châteaux qui bordent le paysage de la région, comme le château de Clermont, le château de Menthon-Saint-Bernard ou encore le célèbre château d’Annecy

Si vous souhaitez visiter Annecy en hiver pour aller skier, direction La Clusaz, la station la plus proche, qui vous offre 125 km de pistes.

La Haute-Savoie, comme toutes les régions de France, c’est aussi une gastronomie de renom. Entre les fromages comme le Reblochon, les poissons du Lac comme le Férat ou l’Omble Chevalier, vous n’aurez aucun problème à vous régaler ! Pour les amateurs de chocolat, découvrez le roseau, un chocolat à la liqueur des montagnes. La région savoyarde possède également de très bons vins blancs que les sommeliers locaux auront plaisir à vous faire découvrir !

Accessibilité

Même si la ville se trouve en montagne, elle est assez bien desservie par les routes et autoroutes, notamment par l’A41 qui la traverse, avant de rejoindre Genève. Elle est également au cœur d’un vaste réseau de routes départementales qui permettent de la relier depuis les quatre points cardinaux.

Dans le centre-ville, l’intérieur de la rocade est limité à 30 km/h. En cas de forte pollution, la zone de circulation différenciée est activée. Il existe deux niveaux. Le premier permet à tous les véhicules munis d’une vignette Crit’Air de circuler. Le deuxième ne le permet qu’à ceux munis d’une vignette de niveau 0, 1, 2 ou 3.

La vignette Crit’Air est actuellement obligatoire uniquement lors des épisodes de forte pollution. Elle le sera cependant définitivement à partir de 2025.

lac annecy
Le lac d’Annecy.

Parking

Vous trouverez de nombreux parkings dans et autour du centre-ville. Plusieurs parkings souterrains vous permettront d’être au plus proche de la vieille ville, mais attention aux limitations de hauteur et aux tarifs ! Sinon, vous pouvez opter pour les parkings Colmyr, Marquisats ou Tillier, tous les trois le long du lac et à quelques minutes à pied du centre historique d’Annecy.

Hébergement

Très touristique, le lac d’Annecy abrite sur son pourtour de très nombreux campings, pour tous les goûts. Le plus proche de la ville, Le Belvédère, vous accueille d’avril à mi-octobre et propose 88 emplacements avec électricité, points d’eau et évacuation des eaux usées. Côté activité vous trouverez des jeux de plein air pour les enfants et les sportifs, comme des jeux intérieurs en cas de mauvais temps, baby foot ou billard par exemple.

Si vous souhaitez une aventure plus calme et moins touristique, vous trouverez également en périphérie de la ville des aires de stationnement de camping-car. Au bord du lac, à deux pas du centre-ville, vous trouverez également un parking dédié aux véhicules aménagés.

Numéro 4 : Nîmes – Gard (30)

nimes
La maison carrée de Nîmes.

Pourquoi visiter Nîmes en van aménagé ?

Nîmes est l’une des villes où il fait le mieux vivre en France. Connu à l’international pour ses monuments historiques de renoms, comme son arène, l’une des mieux conservée du monde romain ou encore sa maison carré. Pour continuer dans la lignée de l’empire romain, direction le musée de la romanité où vous pourrez découvrir des objets du temps des romains, très bien conservés.

Mais Nîmes, ce sont également des monuments plus récents, comme la Tour de l’Horloge, les Halles ou encore sa cathédrale de style roman.

Pour les fêtards, Nîmes c’est aussi… les férias ! Ces festivités typiques de la région se déroulent deux fois par an, à la pentecôte et pour les vendanges, le 3ème weekend de septembre. Les manifestations autour des taureaux, des chevaux, de la gastronomie et des boissons locales s’enchaînent dans toute la ville, dans une ambiance qui dure depuis 1952. S’il vous fallait une raison supplémentaire pour visiter la ville, la voici !

Si vous souhaitez élargir votre périmètre d’activité, la région nîmoise s’y prête très bien ! Vous retrouverez le célèbre pont du Gard, ce viaduc romain de trois étages en excellent état, à seulement 30 minutes de la ville. Pour les passionnés de l’époque médiévale, la forteresse de Beaucaire, qui se trouve à seulement 40 minutes, sera une très bonne option pour une sortie en famille. Profitez-en pour faire l’escape game qu’elle propose ! Vous pourrez par la suite vous rendre dans la cité portuaire d’Aigues-Morte pour faire le tour de ses remparts de 1,6 km de long. Et enfin, pour en prendre plein les yeux dans des villages de caractères, direction La-Roque-sur-Cèze, Uzès ou encore Vézénobres.

Et si la chaleur du sud vous effraie, n’hésitez-pas à vous procurer une climatisation adaptée pour votre van aménagé.

Accessibilité

Pour préparer au mieux votre voyage dans le sud de la France, n’hésitez pas à faire un tour sur ce site !

Traversée par l’autoroute A9 et A54 au sud et la nationale N106 au nord, Nîmes est très accessible en véhicule. Attention cependant aux embouteillages en période et aux horaires de forte affluence, surtout lors de la période estivale.

Dans le but de protéger les touristes et les locaux, de lutter contre la pollution en centre-ville et d’améliorer le calme dans la ville, la municipalité a pris une série de mesures pour réduire la présence de véhicules motorisés dans le centre-ville. La mise en place de zones limitées à 30 km/h et la mise en place de zones de rencontre où les piétons sont prioritaires sont un exemple de ces mesures. Cela n’enlève en rien le charme de la ville et son accessibilité pour stationner facilement au plus près du centre-ville, à condition de trouver une place !

pont du gard
Le pont du Gard.

Parking

Justement, parlons-en ! Dans la ville de Nîmes, le stationnement sur voirie est gratuit durant 30 minutes, de 12h00 à 14h00 tous les jours et du samedi 12h00 au lundi 9h00. 

Vous trouverez de nombreux parkings souterrains dans la ville, attention cependant à la hauteur de votre véhicule. Pour les conducteurs de fourgon aménagé, mieux vaut miser sur une place à l’air libre

Vous avez également l’option du parking relais. 700 places répartis sur 4 parkings aux 4 coins de la ville vous permettent de stationner sereinement et d’emprunter par la suite le réseau de transport en commun local, le réseau TANGO, pour rejoindre le centre-ville et profiter de la chaleur et de l’accueil du sud.

Hébergement

Amateurs de camping, direction le Nouveau camping les Cyprès, à seulement quelques kilomètres au nord-est de Nîmes, pour profiter des emplacements en pleine nature et vous ressourcer après une longue journée de visites et de marche. Attention, le camping ne propose que 6 emplacements nus, dépêchez-vous de réserver si c’est là où vous voulez vous rendre ! Vous trouverez une boulangerie à disposition, ainsi que des pains de glace, mis à disposition par le camping.

Vous retrouverez également une aire de camping-car à quelques dizaines de minutes à pieds du centre-ville, pour faire escale ou rester dormir plusieurs jours. Vous serez sur le terrain d’un particulier qui met à disposition ses conseils de local pour vous faire passer un excellent séjour. Attention, le terrain ne comprend pas de sanitaire, ni de vidange des eaux noires.

Numéro 3 : Strasbourg – Bas-Rhin (67) 

strasbourg

Pourquoi visiter Strasbourg en van aménagé ?

La capitale alsacienne regorge de lieux culturels et historiques, à commencer par sa cathédrale, connue pour avoir été le plus haut édifice du monde en son temps (de 1647 à 1874) ou encore la Grande Île, formée par la rivière qui traverse la ville, et qui est le cœur historique de Strasbourg. On reste sur la Grande Île et on continue notre circuit historique avec les 4 églises médiévales, Saint-Thomas, Saint-Pierre-le-Jeune, Saint-Étienne et Saint-Pierre-le-Vieux.

Pour les fans de musées, direction le palais Rohan où vous pourrez découvrir non pas 1 mais bien 3 musées dans un même bâtiment. Le musée des beaux-arts, le musée archéologique et le musée des arts décoratifs, pour le plaisir de vos yeux et de votre culture générale.

Pour flâner dans les rues et admirer l’architecture en colombages typiques de la région, direction le quartier de la petite France, où vous trouverez les plus belles maisons de la ville. L’été, vous pourrez profiter de la fraîcheur et du calme du parc de l’orangerie pour faire un pique-nique en famille, manger une glace au bord du lac ou même visiter un mini-zoo dont l’entrée est gratuite.

Pour une petite pause bien méritée, direction la place Gutenberg où vous pourrez admirer une statue de l’inventeur de l’imprimerie tout en buvant un verre en terrasse ou en dégustant un plat local. Pour les amateurs de cuisine salée, ce sera flammekueche, bouchée à la reine ou encore carpe frite. Si vous êtes plutôt sucré, la tarte aux myrtilles, la tarte à la rhubarbe meringuée, sans oublier le kougelhopf, un gâteau au rhum, raisin sec et amende.

Si vous êtes équipé d’un bon chauffage, vous pourrez profiter de l’hiver alsacien pour faire un tour dans la région et visiter les plus beaux marchés de Noël de France, Strasbourg bien sûr, mais aussi Colmar et Riquewihr

Si vous partez pour un road-trip de plusieurs jours, à 50 minutes de voiture au sud de la préfecture se trouve Colmar, surnommé la Venise alsacienne, qui n’a rien à envier à sa capitale. Vous pourrez continuer avec les villages de Riquewihr, Kaysersberg ou encore Bergheim, un charmant village médiéval

Si vous êtes de passage dans la région, vous devez visiter le château du Haut-Koenigsbourg, un chef-d’œuvre du 12ème siècle, meublé comme au Moyen-Âge.

Pour ceux qui voudraient toujours plus de gastronomie, vous pouvez découvrir la route des vins d’Alsace, longue de 170 km entre Marlenheim et Thann. Vous traverserez pas moins de 70 villages et pourrez, en plus de découvrir la gastronomie locale, contempler la beauté de l’architecture de la région. 

Accessibilité

L’Alsace et Strasbourg se trouvent dans la région frontalière de l’Allemagne. De ce fait, pour ouvrir la France sur ce pays et sur le reste de l’Europe, la région est très bien desservie en termes de routes, des deux côtés de la frontière. A4, A35 ou encore A355 les autoroutes ne manquent pas pour se rendre à Strasbourg depuis les quatres coins de l’hexagone. La croissance du tourisme dans la région a également permis d’augmenter la présence de routes nationales et départementales autour de la préfecture alsacienne.

En ce qui concerne la circulation en centre-ville, beaucoup de zones restreignent la circulation de 11h00 à 6h00 dans le secteur de la rue aux Juifs, des Frères et de la Place Saint-Étienne, dans l’hyper-centre. Des dérogations sont possibles pour y circuler en dehors de ses horaires sur le site internet de la ville. Malgré ces nombreuses interdictions aux véhicules motorisés, cela permet de renforcer la sécurité et le calme dans les rues touristiques et historiques de la ville. D’autant plus que les vanlifers veulent généralement se faire les protecteurs de l’environnement, ce dispositif leur permettra d’y arriver plus simplement !

Attention également, la métropole de Strasbourg a mis en place une zone de faible émission (ZFE) depuis le 1 janvier 2022. En date du 1 janvier 2024, les voitures crit’air 4 et 5 sont interdites dans l’agglomération. Si vous souhaitez circuler ou stationner dans la métropole strasbourgeoise il faudra vous munir d’une vignette crit’air 1, 2 ou 3, ou d’un véhicule électrique.

Un chalet du marché de Noël de Strasbourg devant la cathédrale.

Parking

Comme toutes les grandes villes, Strasbourg possède de nombreux parkings et places de parkings. Cependant, beaucoup sont souterrains et très souvent limités en hauteur à 1,90m. Si vous avez un van aménagé ça peut passer, pour un fourgon c’est compliqué. Les places du centre-ville sont très prisées, parfois peu adaptées pour un véhicule utilitaire et les tarifs sont assez chers. Si la marche ne vous fait pas peur, vous trouverez un parking en plein air au 12 boulevard du Président Edwards, proche du conseil de l’Europe. Comptez alors 30 minutes de marche pour rejoindre la cathédrale.

Hébergement

Pour bien vous reposer la nuit, vous pouvez compter sur le camping de Strasbourg, situé aux portes de la ville. Avec ses 115 emplacements disponibles toute l’année, vous pourrez visiter la région été comme hiver. Le camping propose une piscine chauffée, location de vélo, wifi ou encore un lieu de restauration.

Numéro 2 : Saint-Jean-de-Luz – Pyrénées-Atlantique (64)

saint jean de luz

Pourquoi visiter Saint-Jean-de-Luz en van aménagé ?

Pour cette deuxième place, on part visiter le Pays Basque, avec la ville de Saint-Jean-de-Luz. La région accueille environ 11 millions de touristes chaque année, attirés principalement par l’océan atlantique, la montagne et le climat, d’après un rapport de l’office du tourisme publié en 2020. La gastronomie, la culture et le patrimoine basque arrivent juste derrière. 

Pour les sportifs, vous trouverez de nombreuses randonnées dans la région, comme le sentier du littoral entre Guéthary et Bidart ou encore le fort de Socoa à Ciboure. Si vous souhaitez trouver rapidement des randonnées proches de vous, vous pouvez télécharger l’application gratuite Visorando.

Les plages du Pays Basque sont également réputées pour leurs vagues et elles sont des spots très appréciés des surfeurs, débutants comme confirmés. La plage des Dunes près du golf de Chiberta sert de référence dans la région.

Le Pays Basque c’est aussi une gastronomie riche ! Vous ne pourrez pas repartir sans avoir goûté ses fromages comme l’Ossau-Iraty, emblème de la région, son gâteau basque et ses plats cuisinés typiques comme la piperade ou l’axoa de veau.

Côté visites, vous ne serez pas déçu. Pour contenter toute la famille, rien de mieux que le centre-ville, qui mélange shopping, quartier historique, plage et restaurants. Vous pourrez notamment visiter la maison de Louis XIV sur la place éponyme, après avoir flâné dans la rue Léon Gambetta, avant de savourer une glace en vous baladant sur le port.

Pour un séjour en amoureux réussi, vous pourrez vous promenez sur la promenade Jacques Thibaud en admirant le couché de soleil sur la plage. Pour découvrir le patrimoine culturel de la ville, rendez-vous à l’église Saint-Jean-Baptiste et pour si vous êtes plutôt beau paysage, je ne peux que vous conseiller de gravir la colline Sainte-Barbe pour avoir une vue imprenable sur la ville et sa plage.

Saint-Jean-de-Luz est également une ouverture sur le Pays Basque “profond” comme Espelette, capitale du piment, elle est également proche des autres grandes villes de la région, Bayonne, Biarritz ou Hendaye et se trouve à seulement quelques kilomètres de la frontière espagnol. C’est donc un passage obligé dans un road-trip franco-espagnol ou pour découvrir le Pays Basque et la région Nouvelle-Aquitaine dans son entièreté. 

Accessibilité

La ville est très accessible. Reliée au nord et au sud par l’A63 et à l’est par l’A64 elle est un lieu incontournable de la région.  

Très touristique l’été, la priorité est donnée aux piétons dans le centre-ville. Cependant, de très nombreuses navettes estivales sont disponibles pour faire les relais depuis les deux parkings gratuits à l’est et au nord de la ville et ainsi désengorger les rues du centre.

Parkings

Pour vous garer, aucun problème de ce côté là. Vous trouverez de nombreux parkings dans et en dehors de la ville, pour un total de 3 000 places en centre-ville, dont 590 sont gratuites. Vous trouverez également des parkings relais avec transports en commun pour vous emmener plus facilement en centre-ville. Si vous voyagez en fourgon aménagé ou en camping-car, vous trouverez un parking payant, réservé à ces véhicules, le parking Charles-de-Gaulle, situé sur l’avenue du même nom.

Hébergements

Si vous souhaitez rester plusieurs jours, l’option du camping ou des aires de stationnement spécifiques peut s’avérer être une bonne option. L’attrait touristique de la région a permis le développement de ce secteur et l’offre est aujourd’hui très diversifié, vous trouverez des campings de toutes tailles et pour toutes les envies. 

Par exemple, le camping 4 étoiles Suhiberry, au sud de la ville, propose de nombreuses soirées et activités en plus de posséder un snack, des terrains de sport et une piscine. Le camping ouvert du premier mai au 30 septembre possède des emplacements réservés aux vans et fourgons aménagés pour plus de tranquillité et une proximité renforcée avec les commodités nécessaires à ce mode de voyage. Vous retrouverez toutes les infos sur leurs sites internet.

Au nord de la ville, vous retrouverez également de nombreux campings comme le camping familial l’International Erromardie ou le plus calme et discret camping Bord de mer.

En revanche, ils se situent tous à quelques dizaines de minutes à pied du centre-ville.

Numéro 1 : La Rochelle – Charente-Maritime (17)

la rochelle 2

Pourquoi visiter La Rochelle en van aménagé ?

La préfecture de la Charente-Maritime est l’une des villes les plus agréables à visiter de la région. Cité maritime et médiévale, elle offre un cadre détendu mais festif pour satisfaire tout public. 

Côté visite, impossible de ne pas vous balader dans les rues de la ville par un beau ciel bleu et des températures très agréables en été. Vous en profiterez pour manger une glace sur le port avant de visiter librement et gratuitement les trois tours, emblème de la ville. Les tours de la Lanterne, de la Chaîne et Saint-Nicolas. Les deux dernières constituent la porte d’entrée du port de la ville. Construites au 14ème siècle, elles sont aujourd’hui classées monument historique. Quant à la tour de la Lanterne, également classée monument historique depuis 1879, elle a plusieurs rôles successifs et finit par devenir une prison, qui n’est plus en activité aujourd’hui. 

Pour découvrir la faune locale, rien de mieux que de faire un tour à l’aquarium de La Rochelle, l’un des plus grands de France où vous pourrez faire la connaissance de 600 espèces d’animaux marins. Comptez environ 2 heures de visite

Pour tout savoir sur l’histoire de la ville, allez faire un tour au bunker de La Rochelle, devenu musée qui retrace l’histoire de la ville durant la seconde guerre mondiale. Ne rater pas non plus le musée Rochelais, ou encore le musée des beaux arts ou de l’histoire naturelle. De quoi vous instruire pendant quelques heures ! 

Cependant, impossible de partir de la ville sans avoir fait un petit tour du côté de la mer ! Balade sur ses plages, près de son port ou carrément une petite virée en bâteau du côté de l’île d’Aix où vous apercevrez le célèbre fort Boyard sur votre chemin.

Un incontournable de la région c’est également l’île de Ré, dont le pont se trouve à La Rochelle. Vous y découvrirez une île charmante, très typique de la culture charentaise. Une fois sur la petite île, profitez-en pour visiter son phare, ses marais salants, son abbaye et bien sûr, son port.

Accessibilité

La côte atlantique charentaise étant très touristique, il est facile et rapide de se rendre à La Rochelle par la route. Proche de l’A10 qui relie Paris à Bordeaux en passant par Orléans, Tour ou encore Poitiers, la ville est également desservie par plusieurs routes nationales, comme la N11 pour ne citer qu’elle. Il est également très facile de se repérer et de rouler dans le centre de La Rochelle, l’hyper-centre a su allier voie piétonne, cyclable et automobile pour garantir un accès facile aux touristes et de la sécurité aux piétons.

En revanche, comme toutes les zones touristiques, il y a de forts risques d’embouteillages aux départs et retours de vacances, voire de week ends quand les beaux jours reviennent. Il faudra donc porter attention aux recommandations de changement d’itinéraires, ou anticiper un départ en différé

la rochelle 1

Parking

Pour stationner simplement et gratuitement, vous pouvez opter pour le parking du chemin des remparts, à mi parcours entre les deux extrémités de la ville et proche de l’hyper-centre. Si vous souhaitez être au plus près du centre historique, vous pouvez opter pour le parking payant Maréchal Foche, limité à 4 heures de stationnement

Si vous souhaitez rester plusieurs jours dans la région, vous aurez le choix entre plusieurs aires de camping-car pour stationner en toute liberté pour de longue période, avec les commodités associées. Vous retrouverez notamment dans le centre l’aire de camping-car de Port-Neuf, qui compte plusieurs dizaines d’emplacement ainsi que des points wifi et des zones de vidange pour vos eaux usées. 

Toujours proche de l’hyper-centre, vous retrouverez le parking Jean-Moulin, qui dispose de places et de commodités pour les véhicules aménagés.

Hébergement

En ce qui concerne l’hébergement, si vous souhaitez plus de confort ou préférez la convivialité du camping aux aires de stationnements, vous trouverez également votre bonheur ! Il faudra cependant s’écarter du centre-ville.

Le plus proche de l’hyper-centre est le camping Le Beaulieu de La Rochelle. Ce camping 4 étoiles propose des emplacements de 80m², stabilisés, avec sanitaire, électricité et ombrage. Vous aurez à votre disposition une piscine avec toboggan, des espaces de sport et de détente ainsi que des barbecues.

Toujours sur la côte atlantique, le camping Au petit port de l’houmeau, vous propose des emplacements pour véhicules aménagés, une piscine avec toboggan, un restaurant ou encore une boutique souvenirs.Si vous souhaitez vous éloigner légèrement de La Rochelle, vous avez l’option de l’île de Ré, très touristiques et un peu plus chère mais également très jolie et remplie d’activités et de balades en bord de mer. Vous y retrouverez de nombreux campings, comme le camping Bel air village le platin ou encore camping Les Acacias pour ne citer que les plus proches.

Retour en haut