Télétravail et Voyage: atteignez enfin la liberté de travailler où vous voulez!

Qui n’a jamais rêvé de faire le tour du monde avec son compagnon ? Véritable scénario de film, un nombre croissant de personnes ne souhaite qu’une chose : quitter son bureau de centre ville pour partir s’épanouir à la campagne ou au bord de la plage. Tout cela est rendu possible grâce au développement du travail à distance. Cependant, partir exercer à l’autre bout du monde ne se fait pas sur un coup de tête et nécessite un minimum de préparation. Équipements nécessaires, risques d’une telle pratique, convaincre son employeur, nous allons aborder tous ces thèmes dans cet article. Mais tout d’abord il est utile de bien comprendre de quoi on parle.

Télétravail en van aménagé

Quelques définitions : 

Sommaire

Le télétravail c’est quoi ?  

Le télétravail désigne la réalisation d’une tâche, qui aurait pu être réalisée sur son lieu de travail, mais qui est réalisée de façon volontaire depuis chez soi. Le salarié qui télétravail utilise des outils numériques afin de mener sa tâche à bien et de rester en contact avec son supérieur.

Le workation c’est quoi ? 

Ce principe existe depuis les débuts d’internet mais a été mis en lumière avec la pandémie de Covid-19. Le workation c’est tout simplement le fait de télétravailler ailleurs que chez soi, dans une maison de campagne, à la plage ou encore partir pour une destination plus atypique, en pleine montagne par exemple.

C’est un peu un mix entre vie professionnelle et loisirs qui permet de vivre une expérience touristique incroyable tout en gardant son emploi.

Télétravail et voyage, est-ce réellement possible ?

Avec Internet, tout est possible ! Beaucoup de personnes réalisent ce rêve tous les jours et vivent très bien de cette façon. Vous pouvez trouver des centaines de témoignages sur les réseaux qui vont dans ce sens. Attention cependant, je ne suis pas là pour vous vendre (que) du rêve, certains emplois ne sont bien sûr pas compatibles avec le télétravail. Si vous faites les 3/8 en usine où si vous poste implique des relations clients, il sera bien évidemment difficile de quitter son entreprise. 

Mais il n’est pas pour autant impossible de partir travailler à l’autre bout de la France. Chaque personne à un talent caché, un petit quelque chose qu’il peut monétiser depuis n’importe où. Notre époque regorge de personnes dont le métier est simplement de partager des expériences, des connaissances ou des produits sur le web. Et ça, avec de la persévérance et de la régularité, c’est accessible à tout le monde ! Sur le papier, il vous suffit juste de trouver un talent, une connaissance ou une tâche dans laquelle vous êtes doué et de la monétiser sur internet. Rien de plus simple, alors lancez-vous !

En complément de cet article, je ne peux que vous inviter fortement à aller lire un autre écrit sur les droits et devoirs de l’employé et de l’employeur en télétravail. Il vous permettra de mieux cerner les possibilités, notamment en terme de lieux et de couverture sociale, dans lesquelles vous pourrez exercer votre métier

Mais là encore certains ne verront pas comment, en mettant des boîtes dans des cartons pendant huit heures par jour, on peut monétiser cette compétence. Il suffit simplement de se creuser la tête ! Pourquoi ne pas tout simplement partager votre quotidien sur les réseaux sociaux, comme le font des milliers de personnes ? Vous pourrez sûrement trouver un arrangement avec votre employeur pour vous libérer du temps pour ça, ce qui serait bénéfique à vous deux. Pour vous, c’est le début d’un travail sur la toile, et qui dit travail sur internet dit workation, et pour votre patron cela lui donne de la visibilité. En plus du côté utile que cela vous apporte, vous pourrez vous sentir un peu mieux dans votre métier en ayant trouvé une nouvelle raison de vous lever chaque matin. Et qui c’est, peut être que vous redonnerez la côte à ces métiers manuels que de moins en moins de personnes veulent exercer !

Que faire si mon employeur ne veut pas que je télétravaille ?

En effet, même si le télétravail s’est bien développé ces dernières années, certains employeurs restent réticents à l’idée que leurs employés ne soient pas au bureau pendant les heures de bureau. Et on peut les comprendre, personne ne leur garantira que les tâches seront bien fournies, et parfois ce ne sera qu’à la fin du projet que le directeur se rendra compte que son employé n’a pas travaillé, mais à pris trois mois de vacances en plus pour faire du tourisme…

Cherchez tout d’abord à comprendre ce qui fait hésiter votre employeur. Est-ce le manque de discipline qui l’inquiète, les potentielles difficultés de communication ou encore les réunions qui seront plus difficiles à organiser ? 

Une fois que vous avez compris pourquoi votre patron est réticent, discutez ensemble de solutions, essayez de le convaincre de votre bonne volonté. Si c’est la communication qui pose problème, vous pouvez par exemple tester de “télétravailler” pendant une semaine dans un bureau à l’opposé de l’entreprise. Ainsi, si vraiment vous avez besoin de contact, vous n’avez que quelques dizaines de mètres à faire pour vous voir. Il existe maintenant de nombreuses applications pour réaliser des visioconférences, adaptées aux besoins de chaque entreprise, permettant le coworking et le workation. A vous d’être force de propositions pour aider votre employeur à trouver la bonne. Installez avec son accord les applications que vous utilisez au bureau sur votre ordinateur perso pour lui montrer que vous pouvez faire le même travail depuis chez vous ! 

Si votre employeur, sans raisons particulières, ne souhaite pas que vous télétravaillez, vous pouvez tout simplement lui énumérer les avantages de cette pratique, un coût en électricité moins élevé, un absentéisme moindre au bureau pour garder un enfant malade, etc… Vous pouvez également anticiper des solutions aux éventuels points négatifs qu’il trouveraient, comme les problèmes de communication par exemple.

Cependant, si votre boss est vraiment réticent ou si le télétravail n’est pas vraiment compatible avec votre poste actuel, n’essayez pas de trop forcer les choses, au risque d’envenimer les relations.

En bref, jouez de votre imagination, anticipez des solutions aux potentiels inconvénients et faites preuve d’initiatives pour convaincre votre patron de bien vouloir vous accorder cette liberté.

De quoi ai-je besoin pour télétravailler ?

Je ne vais pas vous faire l’offense de vous dire que pour télétravailler vous avez besoin d’un ordinateur et d’une connexion internet, mais je vais quand même essayer d’éclaircir ces deux points et vous proposer des solutions (on n’est jamais trop prudent). Au-delà de ces deux indispensables, d’autres équipements peuvent être nécessaires en fonction de vos tâches à réaliser. Cette liste est bien sûr non exhaustive et libre à vous de l’allonger pour être plus performant ! Je parle bien entendu de tous les accessoires de bureau tels que l’imprimante, le casque audio, le micro, etc… Un espace de travail correctement aménagé sera également le bienvenue afin de se mettre dans une bonne ambiance de travail et de se donner envie d’avancer.

Dans certains cas, votre employeur va vous fournir le matériel nécessaire afin de ne pas risquer de faille de sécurité sur ses logiciels. Vous pouvez également discuter ensemble de l’équipement nécessaire pour un travail optimal.

Les solutions d’accès à internet : 

La connexion internet est l’élément essentiel de la bonne réussite de votre travail. Sans une connexion fiable en tout temps et en tout lieu, vous pouvez dire adieu à la réussite de vos objectifs ou de ceux fixés par votre directeur. Il est donc essentiel de se procurer une bonne connexion et d’envisager un système de secours en cas de panne, peu importe l’endroit où vous vous trouverez.

Les clés 4G : 

Les clés 4G prennent la forme d’une clé USB et, branchées sur le port USB d’un ordinateur, permettent de relier cet ordinateur au réseau internet via la 4G. Pour être utilisable, il faudra souscrire un forfait mensuel auprès d’un opérateur. Il sera donc intéressant d’évaluer votre besoin en termes de giga octets afin de ne prendre ni trop, ni pas assez. Le coût des forfaits est légèrement supérieur à ceux proposés pour smartphone, pour une quantité de giga octets équivalente. Comptez par exemple 16,99 euros par mois pour 20 Go chez Bouygues Télécom.

De nos jours, certaines clés 4G intègrent une batterie et peuvent faire office de point Wi-Fi pour connecter plusieurs appareils à la toile.

Les clés 4G sont compatibles avec tous les systèmes d’exploitation. Vous pouvez également en trouver pour tablette.

Les routeurs (ou hotspot) 4G/5G : 

Un hotspot 4G est un boîtier permettant à plusieurs appareils de se connecter sans fil à un réseau internet, en zone couverte par la 4G. Il nécessite, comme la clé 4G, de souscrire à un forfait mensuel auprès d’un opérateur. Comme il est possible de se connecter à plusieurs dessus, le forfait choisi devra prendre en compte le nombre de personnes potentielles et leur consommation internet mensuelle afin, là encore, de ne pas manquer de giga.

La portée d’un galet 4G peut aller de quelques mètres, à plusieurs dizaines de mètres selon les modèles. 

Hotspot 4G sans fil

La version sans fil a l’avantage de pouvoir être emmenée et utilisée n’importe où mais le désavantage d’avoir une autonomie plus faible. L’autonomie dépend des versions et peut aller jusqu’à plusieurs heures.

Hotspot 4G filaire

Les versions sur secteur sont quant à elles destinées à une utilisation plus récurrente. Elles ont l’avantage de permettre une connexion en continu mais ne peuvent être déplacées pour permettre de travailler n’importe où.

Solution de secours

Il est également utile d’avoir un plan de secours pouvant être rapidement mis en place. Augmenter votre forfait internet mobile peut être une bonne option afin de parer l’éventualité d’une coupure de courant ou d’une panne de votre boîtier principal. Si vous souhaitez voyager, pensez à regarder quel opérateur couvre le mieux la zone de votre voyage, ou quel opérateur est le plus présent de manière générale. Les zones blanches deviendront rapidement votre pire ennemi. Si vous quittez la France, pensez à bien prendre en compte la part de forfait disponible à l’étranger.

Depuis le 15 juin 2017 les surfacturations ont disparu pour les appels vers et depuis un pays membre de l’Espace Economique Européen*. Vous pouvez donc appeler vos amis restés en France depuis la Grèce ou le Portugal par exemple, et eux peuvent vous appeler également. Vous devez cependant garder votre forfait français. Il est utile de noter que cette non surfacturation s’applique uniquement pour des déplacements ponctuels inférieurs à 4 mois. Au-delà, votre opérateur peut vous demander de clarifier la situation. Sur ce même délai, votre consommation ne doit pas dépasser celle que vous aviez en France. Un petit appel avec votre opérateur avant de rejoindre votre destination peut permettre de clarifier la situation et d’éviter tous malentendus ou mauvaises surprises.

* L’EEE comprend les pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Norvège, Islande et Liechtenstein.

Hors union européenne, il est souvent nécessaire de prendre contact avec votre opérateur pour modifier votre forfait. Si votre voyage n’est pas prévu ou que vous oubliez ce détail, les opérateurs ont obligation de vous prévenir par SMS que vous quittez le sol de l’EEE et qu’une surtarification vous sera appliquée en cas d’utilisation de votre forfait. Pour ce qui est de l’usage d’internet, la surtarification ne doit pas dépasser 50 euros HT (sauf clause contraire dans votre contrat) et un message d’avertissement doit vous être envoyé quand vous atteignez 80% de ce plafond. De quoi vous rassurez légèrement.

On récapitule les solutions d’accès à internet : 

  AVANTAGES INCONVÉNIENTS
Hotspot 4G filaire Autonomie illimité. Fixe.
Hotspot 4G sans fil Mobile. Autonomie moindre.
Clé 4G Ne prend pas de place. Une seule personne de connectée.

Les meilleurs ordinateurs pour le télétravail : 

Ordinateur portable avec smoothie pour le télétravail

Votre ordinateur portable va devenir votre nouvel outil de travail, il est donc primordial de le choisir avec soin en fonction de vos besoins et de votre mode de vie. Si la gamme de PC proposée est si large c’est, en partie pour vous perdre, mais surtout qu’ils répondent tous à un besoin et à une utilisation différente.

Le choix de votre futur PC peut également dépendre de vos appareils et notamment de votre téléphone actuel. La connectivité est aujourd’hui à son paroxysme et il sera plus facile de transférer vos données et d’optimiser vos actions d’un Mac à un Iphone ou d’un Chromebook à un smartphone Android.

Les ordinateurs portables Chromebook : 

C’est le type d’ordinateur que j’utilise actuellement. J’ai le modèle Spin 514 de chez Acer et j’en suis très satisfait. Ce type d’ordinateur est arrivé sur le marché dans les années 2010 et propose des prix très attractifs. La raison est simple : leur utilisation. Si vous souhaitez pouvoir jouer aux jeux vidéos ou faire du montage vidéo avec un Chromebook, alors ne prenez pas de Chromebook. Ces ordinateurs fonctionnent sous Chrome OS, de Google, et sont très utiles pour des tâches simples comme le traitement de texte, le travail bureautique et la recherche sur internet ou encore pour regarder des vidéos, mais deviennent totalement obsolètes quand il s’agit de réaliser des tâches plus complexes. La raison est simple, leurs composants ne sont pas adaptés pour cela. Le Chromebook est un PC qui se rapproche d’un smartphone, vous trouverez l’application Play Store et il vous sera possible d’installer certaines applications de votre smartphone sur votre ordinateur. Ils possèdent pour la plupart un écran tactile et certains se transforment en tablette, ce qui peut avoir un gros avantage suivant l’utilité que vous en avez. De nombreuses marques proposent un Chromebook ce qui vous permet un large choix, mais toujours pour des opérations similaires.

Les avantages d’un Chromebook : 

 

    • Indéniablement le gros point fort d’un Chromebook c’est son prix. Vous pouvez avoir un très bon PC pour 300 euros. Ce faible chiffre s’explique par le coût de ses composants. Comme ces ordinateurs proposent des utilisations moindre, les composants sont moins performants (car ils n’ont pas besoin de l’être) et coûtent donc beaucoup moins cher.

    • La durée de leur batterie. Un Chromebook peut fonctionner entre 8 et 12 heures sans être rechargé. Ce qui vous garantit une journée de dur labeur ou de divertissement complète.

    • Pour ceux qui ont l’habitude de travailler avec les outils Google (Google doc, Google drive, etc…) c’est l’ordinateur idéal, qui vous permettra de réaliser des tâches en groupe sur ses applications de manière simplifiée.

    • Le “everything button”. Je pensais au début que ce n’était qu’un produit marketing inutile mais quand on apprend à s’en servir, cet outil est très intéressant ! Il vous permet d’avoir accès en un seul clic à tout. Aussi bien une recherche google, qu’une application ou un fichier, tout ce que vous souhaitez trouver vous le trouverez en cliquant sur ce bouton.

    • La sécurité. Avec son antivirus intégré et ses mises à jour automatique, les Chromebook restent des ordinateurs très sécurisés.

    • Sa rapidité d’allumage. En 5 secondes montre en main mon Acer Spin 514 est prêt à fonctionner. Si vous n’êtes pas patient ou que vous avez besoin de mettre une idée sur un traitement de texte dans la minute, c’est un très gros avantage.

    • Dernier avantage, mais qui peut être un inconvénient, sa taille. L’écran d’un Chromebook se situe entre 10 et 14 pouces. Ce qui en fait un ordinateur compact et léger, facilement transportable et utilisable. Cependant, si vous souhaitez un écran plus large pour mieux visualiser votre travail, sa taille peut vous limiter.

Les inconvénients d’un Chromebook : 

 

    • Son stockage. Généralement compris entre 64 et 128 Go, bien que suffisant, il reste inférieur aux ordinateurs sous Mac OS ou Windows, compris en général entre 128 Go et 2 To. Personnellement ce n’est pas un point limitant dans toutes les utilisations. Pour ceux qui travaillent principalement en traitement de texte avec Google Doc, aucun de vos documents n’est stocké sur la mémoire du PC, mais en ligne. Vous pouvez donc utiliser la mémoire de l’ordinateur uniquement pour un usage personnel. 

    • Sa connectivité. Sans une connexion internet votre Chromebook est inutilisable. Tout se passe en ligne en vous connectant à votre compte Google donc si jamais votre connexion fait des siennes vous ne pourrez plus faire grand chose. La nécessité de se créer un compte Google et de tout partager avec lui peut aussi être un frein aux plus réfractaires de la protection des données.

    • Les logiciels. Comme cité précédemment, les Chromebook ne peuvent pas réaliser de tâches trop complexes comme le montage vidéo. Si vous utilisez des applications spécifiques pour travailler, vous pourriez bien ne jamais pouvoir les installer sur un Chromebook. Si vous êtes architecte ou graphiste par exemple. Je ne peux que vous invitez à vous renseigner sur la disponibilité des applications que vous utilisez et de la possibilité de les installer avant de faire votre achat final. Les Chromebook ne sont également pas compatibles avec tous les équipements numériques comme les imprimantes. Il sera également parfois nécessaire d’installer un pilote spécifique pour établir une connexion.

    • L’absence de lecteur DVD peut également être un frein pour certains utilisateurs.

    • Les ports de connexion. Sur mon Chromebook j’ai deux sorties USB, deux USB-C, une prise jack et un anti-vol. Pour ceux qui ont besoin de ports de connexion plus spécifiques, comme un port HDMI, vous ne trouverez pas votre bonheur chez Chromebook.

En bref, pour leur prix vous avez un ordinateur de très bonne qualité, qui réalisera très bien les tâches que vous lui demandez, à condition qu’elles soient dans son domaine de compétences.

Les ordinateurs portables sous IOS : 

Les avantages d’un Mac : 

 

    • Pour les professionnels des milieux créatif et artistique, du montage vidéo et de la programmation, certaines applications ne sont disponibles que sur le système d’exploitation MacOS. Ce sont également des ordinateurs fiables dans ces domaines.

    • Les ordinateurs et produits d’Apple sont également très stylisés et leur finition est de grande qualité, ce qui en fait, dans l’imaginaire collectif, des produits design et luxueux.

    • Il existe beaucoup moins de virus sur les PC Mac que sous les autres types, du fait du contrôle étroit d’Apple sur ses logiciels.

    • Les produits Apple sont réputés sans faille, ce qui en fait des produits fiables.

    • La compatibilité des logiciels avec le produit. Apple a développé ses propres logiciels, ce qui réduit grandement l’incompatibilité des logiciels disponibles avec votre ordinateur.

Les inconvénients d’un Mac : 

 

    • Ce qui était un avantage pour le Chromebook est un inconvénient pour le Mac, son prix. Les ordinateurs sous Mac OS sont bien plus coûteux que leurs concurrents.

    • Si vous êtes bricoleur, vous ne pourrez pas changer la configuration de votre Mac. Uniquement sa mémoire et son stockage, si le modèle le permet. Le reste, carte mère, carte graphique, etc… n’est pas modifiable.

En bref, les produits Mac sont très fiables et attirent principalement des professionnels du montage vidéo, du graphisme ou encore des développeurs. Leur prix plus élevé s’explique par une qualité et une fiabilité supérieure.

Les ordinateurs portables sous Windows : 

Les avantages des ordinateurs sous Windows : 

 

    • Le nombre de logiciels utilisables est bien plus important sur les ordinateurs Windows que les autres.

    • Le choix. Comme pour les Chromebook, de nombreuses marques proposent des ordinateurs sous Windows, ce qui vous permettra de choisir votre style.

    • Le gaming. Bien qu’il ne soit pas impossible de jouer à des jeux vidéo sur Mac et Chromebook, les PC sous Windows restent la référence en termes de gaming.

    • L’interchangeabilité des pièces. Si vous souhaitez configurer votre PC à votre manière, c’est totalement possible sur Windows. Carte mère, mémoire, carte graphique, tout ou presque est démontable et changeable par sois-même sur le PC Windows.

    • La puissance des ordinateurs Windows est supérieure à celles proposées par ses concurrents.

Les inconvénients des ordinateurs sous Windows :

 

    • Le design, souvent plus épais et lourd, les PC Windows sont moins ergonomiques et transportables que leurs cousins Chromebook ou Mac. 

    • Le bruit. Surtout chez les PC tournés vers le gaming, la chauffe engendre un refroidissement plus bruyants.

    • Les PC sous Windows sont souvent moins stables que les Mac.

    • Les PC Windows supportent assez mal le poids des années, notamment au niveau de la batterie, qui a tendance à perdre de son autonomie après quelques années d’utilisation.

En bref, les PC Windows restent les plus polyvalents, gaming ou travail ils sauront répondre à vos besoins. Le fait de pouvoir configurer ses composants reste également un gros point positif.

On récapitule les meilleurs ordinateurs pour le télétravail : 

  AVANTAGES INCONVÉNIENTS
Chromebook Peu cher et de bonne qualité.Rapide à l’allumage.Autonomie de 8 à 12 heures. Stockage faible.Utilisation limitée par sa puissance.Absence de lecteur DVD.
Mac OS Très fiables.Design moderne.Logiciel de grande qualité. Prix élevés.Difficile de changer les pièces soi-même.
Windows Nombre de logiciels important.Gaming.Changement des pièces faciles. Vieillissent assez mal.Design moins attirant.Parfois bruyants.

Les accessoires de bureau pour le télétravail :

Troisième point que nous allons aborder, les équipements de travail qui pourraient vous être utiles pour réaliser à bien vos missions en télétravail. Bien sûr, il s’agit là encore d’une liste non exhaustive. Libre à vous de demander à votre directeur ou de vous acheter plus de matériels.

Une imprimante adaptée : 

Une imprimante peut s’avérer utile dans bien des cas, surtout si vous avez besoin d’écrire pour mieux visualiser. Une imprimante scanneur peut également être un réel avantage pour envoyer rapidement des documents avec une qualité correcte. Mais là encore, le choix est large, alors laquelle choisir

Plusieurs critères peuvent être pris en compte, notamment 

 

    • la vitesse d’impression (le nombre de page imprimé par minute),

    • la résolution d’impression (qualité qui dépend du type d’imprimante), 

    • la résolution du scanner (qualité finale des documents scannés),

    • le coût à la page (dépend du prix des cartouches ou toners et du nombre de page imprimable)

Les imprimantes jet d’encre multifonctions : 

Ce type d’imprimante permet de réaliser plusieurs actions. L’impression sur papier, l’impression de photos sur papiers spéciaux, le scan de documents et la photocopie. Leur technologie repose sur un tête d’impression qui projette des gouttelettes d’encre sur du papier. Cet encre provient de cartouches. Vous pouvez également en trouver avec des réservoirs.

Les avantages des imprimantes à jet d’encre : 

 

    • Elles sont économiques à l’achat, vous trouverez les premiers prix autour de 30 euros.

    • L’impression est rapide.

    • La possibilité d’imprimer des photos en bonne qualité.

Les inconvénients des imprimantes à jet d’encre : 

 

    • Les cartouches ont tendance à sécher si vous n’imprimez pas de temps en temps.

    • L’achat des cartouches peut revenir cher

    • Certaines imprimantes ne fonctionnent qu’avec deux cartouches et il est alors nécessaires de changer la cartouche “couleurs” même si une seule couleur sur les trois présentes dans la cartouche est vide.

Les imprimantes lasers : 

La technologie laser est différente et plus complexe, pour vous l’expliquer rapidement, un laser vient frapper un rouleau en métal afin d’éliminer à certains endroits de ce rouleau les charges électriques négatives. Un deuxième rouleau vient déposer l’encre en poudre sur le premier rouleau. L’encre adhère uniquement là où il n’est pas repoussé, à savoir les endroits où le laser est passé. Ce deuxième rouleau vient ensuite déposer l’encre sur la feuille de papier, qui est par la suite chauffée pour fixer l’encre. Un peu plus chère, vous pourrez en trouver à partir de 100 euros

Les avantages des imprimantes lasers : 

 

    • Très bonne qualité d’impression bureautique (textes),

    • Coût par page moins élevé que la catégorie précédente,

    • Les toners (les cartouches de ce type d’imprimante) ne sèchent pas,

    • Grande capacité papier

Les inconvénients des imprimantes lasers : 

 

    • Pas possible d’imprimer des photos,

    • Assez bruyants,

    • Nécessite de l’entretien après un certain temps,

    • Assez encombrante,

    • Plus énergivores.

En bref, les imprimantes laser sont parfaites si vous avez de la place et que vous imprimez pour un usage bureautique (texte principalement). En van, du fait de leur encombrement et de leur consommation, ce n’est pas le meilleur choix.

Les versions sans fils : 

Les imprimantes sans fils permettent d’imprimer depuis plusieurs appareils via une connexion Wi-Fi.

Elles ont l’avantage de pouvoir être utilisées par plusieurs personnes sans nécessité d’une connexion filaire. Elle permet bien entendu l’impression depuis un lieu éloigné de l’imprimante et donne un aspect plus rangé à votre bureau car il y a moins de fils qui traînent. 

Il sera intéressant de combiner cette recherche avec celle de votre futur ordinateur portable, afin de pouvoir maximiser les utilisations possibles. Et si vous ne comptez pas changer de PC, assurez-vous que ce dernier est compatible avec votre futur imprimante

Personnellement je n’imprime que très rarement et je n’ai donc pas besoin d’imprimante. Si j’ai exceptionnellement besoin d’imprimer je me rend en magasin et contre 5 à 20 centimes fait imprimer ma feuille. Pour ce qui est des scan, les téléphones récents proposent des photos en mode “documents” ce qui retire les marges inutiles autour de ce document. Cette fonctionnalité est pour moi amplement suffisante et de bonne qualité, même quand il s’agit d’envoyer un document important.

  AVANTAGES INCONVÉNIENTS
Imprimante à jet d’encre Elles sont économiques à l’achat, vous trouverez les premiers prix autour de 30 euros,L’impression est rapide,La possibilité d’imprimer des photos en bonne qualité. Les cartouches ont tendance à sécher si vous n’imprimez pas de temps en temps,L’achat des cartouches peut revenir cher,Changement de la cartouche couleur même pour une seule couleur vide.
Imprimante laser Très bonne qualité d’impression bureautique (textes),Coût par page moindre que la catégorie précédente,Les toners (les cartouches de ce type d’imprimante) ne sèchent pas,Grande capacité papier. Pas possible d’imprimer des photos,Assez bruyants,Nécessite de l’entretien après un certain temps,Assez encombrante,plus énergivores.

L’audio : casques et micro :

Quoi de plus agréable que de rendre vos collègues jaloux du bruit de la mer derrière vous ! Certains risquent malheureusement de ne pas apprécier le cadeau. L’achat d’un casque avec micro peut alors s’avérer utile pour d’une part vous couper des bruits extérieurs afin d’être plus concentré dans votre réunion et d’autre part limité que ces bruits extérieurs polluent le bon déroulement de la réunion.

Il existe une multitude de casques audio disponibles sur le marché. Le but est, comme souvent, d’étudier vos besoins et votre budget. Un simple casque avec micro suffit-il ou faut-il un casque plus performant avec réduction de bruit, des réglages avancés, etc. Les réponses à ces questions doivent vous guider dans votre choix définitif. Si vous souhaitez un produit plus poussé vous pouvez vous tourner vers les casques de gaming, bien que parfois leur design ne correspondent pas à tout  le monde ils restent de très bonnes qualités pour l’usage que vous en ferez.

Une chaise confortable et ergonomique : 

L’assise est à ne surtout pas négliger ! C’est sur cette dernière que vous allez passer la plupart de votre temps alors il faut la choisir attentivement. Tester, mettez-vous en conditions dans le magasin. Attardez-vous également sur les accessoires comme les accoudoirs, l’appuie-tête ou un éventuel repose pieds. Si vous avez de la place, vous pouvez vous tourner vers les chaises de gaming qui sont, certes un peu plus cher, mais très complètes et confortables.

Pour votre van, n’hésitez pas à acheter des coussins de qualité pour votre banquette, afin qu’ils durent dans le temps et que vous soyez confortablement assis. Vous pouvez également regarder du côté des chaises de camping. Certaines sont très confortables et le gros point positif dans notre cas c’est qu’elles peuvent être pliables. De quoi gagner de l’espace, ce qui n’est pas négligeable. Faites des pauses pour vous dégourdir les jambes, ça permet de faire circuler le sang, de faire fonctionner les muscles et de reprendre son travail plus attentif et concentré.

Un espace de travail correctement aménagé : 

Dernier point important à ne pas négliger, aménager une sphère de travail adaptée. Pourquoi est-ce important ? D’une part pour se donner envie de passer à l’action, on n’a pas tous les jours la même motivation et avoir un coin bureau bien agencé que ce soit en van ou à la maison, avec de la belles déco ça donne toujours plus envie de se mettre au travail qu’une simple table et une chaise de camping. Il sera également intéressant d’évaluer l’espace de travail nécessaire à la bonne réalisation de vos tâches et de maintenir cet endroit toujours propre et accessible, au moins durant vos sessions de travail.

La luminosité : 

Aspect extrêmement important aussi bien au niveau de l’esthétique que de la santé, avoir un espace de travail bien éclairé, de préférence avec de la lumière naturelle va nous permettre plusieurs choses : 

Tout d’abord rester en bonne santé. En effet, exercer dans un endroit trop sombre est dangereux pour nos yeux, qui font plus d’effort pour distinguer, et s’abîment alors plus rapidement. La quantité de lumière nécessaire à la réalisation d’une tâche dépend de la nature de celle-ci. Pour un travail de bureau, plus ou moins technique, il est recommander d’avoir un éclairement d’environ 300 à 500 lux et une lumière blanche, de froide à neutre (lumière proche de la lumière du jour, pas de lumière jaune). Avoir des murs, plafonds et équipement de couleurs claires pourra aider à refléter la lumière pour la diffuser de manière optimale.

De ne pas vous fatiguer. Même si certaines personnes aiment travailler dans le noir ou dans une ambiance tamisé, cet atmosphère rappelle à votre cerveau, la nuit. Et pour lui, la nuit c’est fait pour dormir. Vous pourrez donc vous sentir plus fatigué et être moins productif.

Idéalement, votre bureau se situe en zone éclairée, mais pas sous un plafonnier. Pour ce qui est d’une lampe de bureau, elle se situe derrière votre écran, de manière à éclairer la zone de travail mais pas directement l’écran de l’ordinateur. Tout celà n’est bien sûr qu’idéal et en fourgon aménagé il est bien souvent compliqué de trouver la zone de travail parfaite. Le but est alors de trouver celle qui s’en rapproche le plus afin de limiter les risques.

La décoration : 

C’est un aspect important du bien-être à ne pas négliger ! Elle dépend de vous, doit vous ressembler et vous convenir. Le but est de créer une harmonie entre votre espace bureau et le reste de votre pièce ou votre van. Dans le choix des couleurs, du style des meubles, etc… Vous pouvez cacher ce qui est utile mais pas esthétique comme votre imprimante par exemple. N’hésitez pas à rajouter quelques photos qui vont sont chères ou qui vous motivent. Les plantes peuvent également être une bonne idée, elles amènent de la vie et nous font nous sentir moins seul durant nos longues sessions de travail. Évitez d’en faire trop pour ne pas surcharger votre espace visuel et votre cerveau de détails et d’informations inutiles.

Télétravail et voyage, quels sont les risques ?

Dans la vie tout n’est pas parfait, et c’est justement ça qui en fait sa beauté (je vais la noter quelque part celle là !). Télétravailler et pratiquer le workation comporte des risques, même si on refuse de les voir au début. 

Le premier est le flou entre vie personnelle et vie professionnelle. En travaillant depuis chez soi, on peut vite oublier la différence entre le boulot et le loisir. Et ça peut être dans les deux sens. Difficulté de passer à l’action, travail à des horaires décalés, moins de temps de concentration, toutes ces fautes prouvent que pour vous, la maison, ce n’est pas un endroit fait pour travailler. 

Avoir du mal à prendre le rythme : 

Il est alors nécessaire de remédier à ce problème pour éviter de vous mettre en porte à faux et que votre employeur vous reprenne cette liberté durement acquise. Ne vous inquiétez pas, il existe des solutions simples

Que ce soit à la maison ou à l’autre bout du globe, aménagez-vous un espace de travail professionnel. Vous ne vous en servirez que pour le travail. Un bureau, la banquette droite de votre van, ne serviront qu’à la réalisation de vos tâches bureautiques afin de garder une frontière entre vie perso et vie pro. Isolez-vous du reste, travaillez avec des protections auditives, avec de la musique, avec un diffuseur d’huile essentiel, bref créer une atmosphère de travail, qui restera tous les jours la même afin de conditionner votre esprit à se mettre à la tâche. 

Si votre directeur vous laisse plus de souplesse sur vos horaires de bureau, forcez-vous à lui rendre des rapports quotidiens ou hebdomadaires. Celà aura un double objectif, lui prouver que vous êtes aussi efficace à la maison et vous forcer à garder un bon rythme de travail.

Ces quelques conseils peuvent vous être utiles pour vous aider à garder le rythme du travail.

Trop en faire : 

A l’inverse, il est également probable que vous en fassiez trop. Soit, comme précédemment parce que vous ne voyez plus la limite entre vie professionnelle et vie personnelle, soit parce que votre patron vous en demande plus par peur que vous en fassiez moins.

Dans le premier cas, on peut reprendre le dernier conseil. Fixez vous des horaires définis et respectez-les. Ainsi vous travailler de 6h00 à 13h00 parce que vous êtes plus productifs le matin et vous vous laissez l’après-midi et la soirée pour profiter.

Faites-vous de nouveaux amis si vous êtes parti en fourgon aménagé, vous vous sentirez moins seul, et vous allez créer des liens sociaux qui vous feront passer moins de temps à travailler et vous en garderez forcément une belle expérience. Mais attention de ne pas tomber dans le premier piège !

Il se peut également que ce soit votre employeur qui vous en demande toujours plus afin d’être sûr que vous en fassiez assez. Voir pire qu’il se serve du prétexte de vous avoir autorisé le télétravail pour vous en demander davantage. Dans tous les cas vous n’arriverez à rien sans discussion.

Dans le premier cas, montrez-lui que vous êtes capable de gérer votre temps de travail et d’atteindre vos objectifs seul. Là encore, proposez-lui de faire un point à une certaine fréquence pour lui montrer que vous avez réalisé les objectifs. Il a sûrement juste besoin d’être rassuré et comprendra rapidement que ça ne sert à rien de vous en demander plus.

En revanche s’il s’agit de “chantage” celà peut être plus compliqué à gérer. Là encore il va falloir discuter calmement. Vous pouvez lui rappeler les avantages qu’il a à vous laisser en télétravail (ceux que l’on a cité plus haut). Celà pourrait suffire à lui faire comprendre que cette situation est gagnante / gagnante

Même si vous pouvez traverser des situations délicates, rappelez-vous que le jeu en vaut la chandelle, et dites vous que cela vous obligera à vous adapter, ce qui ne vous amènera que du positif et de l’expérience.

Retour en haut